• En 1952 et 1953, les Chevrolet se montraient plus pataudes et moins rapides que leurs concurrentes de chez Ford et Chrysler, notamment. Aussi, le nouvel ingénieur en chef de General Motors, Edward Cole, décida-t-il de créer une voiture sportive pour démontrer leur savoir-faire. Il reprit une idée de son prédécesseur, Harley Earl : il proposa de construire une voiture de sport découverte. C'est ainsi que naquit la Corvette.
  • Constructeur : General motors
  • Date de sortie : 1960

 


Tarifs Location

Baptême de pilotage

65€ / 7 tours

Cité de l'Automobile

Ballade 1 heure

288€ / 1 heure ou 30km

Sans chauffeur

Location 1/2 journée

575€ / 4h ou 70km

Sans chauffeur

Location journée

719€ / 8h ou 150km

Sans chauffeur


Historique

En 1952 et 1953, les Chevrolet se montraient plus pataudes et moins rapides que leurs concurrentes de chez Ford et Chrysler, notamment. Aussi, le nouvel ingénieur en chef de General Motors, Edward Cole, décida-t-il de créer une voiture sportive pour démontrer leur savoir-faire. Il reprit une idée de son prédécesseur, Harley Earl : il proposa de construire une voiture de sport découverte. C'est ainsi que naquit la Corvette.

De plus, leur but à peine avoué était de concurrencer les Européennes qui faisaient un malheur aux States : Jaguar, Aston Martin, Mercedes, Porsche, etc. mais sa principale concurrente était l'Austin Healey, qui par ailleurs offrait un profil assez similaire. Et le meilleur moyen de contrer ces bijoux d'Outre-Atlantique .c'était de produire une voiture de sport bien moins chère, tout en étant aussi performante.

La première Corvette luttait principalement contre le poids, slogan que reprendra plus tard Colin Chapman lorsqu'il construisit ses Lotus : "L'ennemi, c'est le poids". On dota donc la 'Vette d'une carrosserie en fibre de verre, et elle fut produite en série fin 1953. Bien née, l'auto subit très vite des transformations esthétiques aussi bien que mécaniques : pare-brise enveloppant (comme les Ferrari de l'époque), une nouvelle calandre spécifique, de nouvelles suspensions… Sous le capot, on lui greffa un V8. Le succès commercial dépassa toutes les espérances, avec à peu près deux millions d'exemplaires. En 1957, la carrosserie ne se modifia que très peu et le moteur passa de 4342 à 4637 cc, tout en adoptant l'injection, ce qui était rarissime sur une Américaine. D'ailleurs, le système à injection n'apparut sur la Mercedes 300 SL que deux ans plus tard! En 1962, la C1 passa le relais à la C2, qui se munit d'un moteur de 5,4 litres.

Carte d'identité

  • Coupé Cabriolet 2 places
  • Moteur : 8 cyl. en V
  • Cylindrée : 4637 cm3
  • Puissance : 275 ch
  • Transmission : Propulsion
  • Boîte de vitesse : manuelle, 4 rapports
  • Freinage : freins à tambours
  • Poids : 1400 kg
  • Vitesse maxi : 180 km/h
  • Production : 30261 ex. (de 1958 à 1960)

En Images

Produits similaires